Behind the barn

2 comments:

joseph said...

Chapeau!

another country said...

C'est normalement à cet instant précis que le redneck de père, bourré au mauvais whisky, surgit une fourche à la main...