1 comment:

chrisbard said...

Cet homme est là qui me regarde, je m'y accroche par mégarde, je n'ai pas su baisser les yeux,
Il semble en être très heureux, Il prend cela pour un aveu, mes yeux sont noirs, les siens sont bleus.
Oh ! Oh ! Oh ! Quelle histoire, il va croire que je le veux, Oh ! Oh ! Oh !
Oh ! Comment faire, pour m'en défaire, si je peux.
Cet homme est là à mon éveil, dehors il fait déjà soleil, nous reprenons notre entretien,
ce n'est pas un théoricien, quel est son nom, je n'en sais rien, mais je crois qu'il est Brésilien.
Oh ! Oh ! Oh ! Quelle histoire, il va croire que je le veux, Oh ! Oh ! Oh !
Oh ! Comment faire, pour m'en défaire, c'est trop tard !