Monday, September 29, 2014


Sean Gale Burke (more here)

2 comments:

JiEL said...

Je me rapelle de ces automnes de mon adolescence où, avec des amis, on jouait au «football» avec, pour moi, le grand plaisir de pouvoir toucher au corps de mes amis sans être jugé...

S'empiler les uns sur les autres, se prendre le corps pour finir par terre sur lui...

Un plaisir bien viril ...

(((( CÂLINS ))))

another country said...

Le judo, lui aussi, a ses moments secrets. Et quels moments !