Friday, June 12, 2015






'Greetings from Mars' by Julien Mauve

"I have always wondered what it would be like to discover
a totally different world and to photograph it for the first time."

7 comments:

unnu said...

Mars un coup de barre et sa repart.
Dune et l'ombre de Jessica pour nous guidée sur le sable, dans l'univers et dans nos rêves.

another country said...

J'ai bien peur de ne plus être là pour voir la main de l'homme poser le pied sur Mars ! Je boufferai les pâquerettes par la racine... Mais je donnerais cher pour voir ça !!!

Jessica ???

unnu said...

La prêtresse du roman dune....
Une lecture de mai 1985 ....
C'est un roman que j'avais beaucoup aimé mais je m'aperçois du ravage du temps sur ma mémoire je n'en ai plus qu'un vague souvenir.un peu comme la distance avec mars. Finalement je constate que le matraquage publicitaire est efficace sur la mémorisation à long terme !

another country said...

Je n'ai pas lu Dune (pas vu le film non plus). Oui, le temps est assassin. J'en ai une nouvelle fois fait la cruelle expérience il y a quelques semaines en voulant noter de 1 à 5, comme j'en ai l'habitude, les nouvelles d'un recueil que j'étais en train de lire. Lorsque, stylo en main, je me suis rendu à l'index, j'ai découvert avec stupéfaction que j'avais lu ces nouvelles -- et que je les avais notées -- il y a quelques années déjà.

JiEL said...

Curieusement, et j'aime bien ces émissions de bizareries, il y avait dans l'émission «Phénomènes Bizarres», un type, américain, qui à 19ans fut «enlevé» et emmené sur la face cachée de la lune pour y joindre une sorte de commando de l'espace...

Bon, il a peut-être rêvé tout cela mais, suite à un entrainement sur cette base «secrète», il est allé poursuivre son «entrainement» sur une base située sur MARS... Évidemment, le tout à bord d'un vaisseau usltra secret de forme triangulaire que l'on voit souvent comme OVNI dans des émissions traitant de rencontre de ces «extraterrestres»...

Bon, il fabule peut-être ou justement, peut-être pas...
Les américains ont de ces secrets biens gardés....

Qui sait, cher Franck, tu verras probablement un jour pas si lointain que l'Homme est déjà rendu sur Mars...

Qui sait ...?

another country said...

Malheureusement, je suis claustrophobe. J'ai déjà vu de près un vaisseau Soyouz ("vaisseau" est un bien grand mot) et je ne tiendrais pas là-dedans plus de 30 secondes d'affilée sans me mettre à hurler comme un dément. Alors six mois dans une boîte de conserve pour aller sur Mars, un an sur place (dans une autre boîte) et six mois pour le retour (avec de la chance, si je n'ai pas été tué par les radiations sur place), c'est placer la barre un peu haut et faire preuve d'un optimisme démesuré... Mais ça ne m'empêche pas de rêver.

N a m o r a d o said...

Adoro :D