Saturday, July 18, 2015



Le pilote français de F1 Jules Bianchi, victime d'un grave accident lors du Grand Prix du Japon en octobre 2014, est décédé vendredi 17 juillet 2015 au CHU de Nice, à l'âge de 25 ans. Il avait couru 34 Grands Prix.






R.I.P.



Je veux voir ici les hommes à la voix dure.
Les dompteurs de chevaux, qui maîtrisent les fleuves :
les hommes dont les os craquent et qui chantent,
la bouche pleine de soleil et de silex.

Je veux les voir ici. Devant la pierre.
Devant ce corps aux rênes brisées.
Je veux qu'ils me montrent où est l'issue
pour ce capitaine attaché par la mort.

6 comments:

yves said...

je déteste quand un " conquérant de l'inutile " meurt !
la beauté du sport demeure l'une des dernières somptuosités humaines.
ce jeune était aussi beau dedans que dehors.
ce rêve brisé va, j'espère, en engendrer beaucoup d'autres parmi ses fans.
qu'il repose en paix !

another country said...

Vous avez tout dit.
Qu'il repose en paix.

Saxo said...

Je suis profondément triste et bouleversé...
Jules, j'ai pensé si souvent à Toi ces derniers mois, en espérant te revoir debout et combattant!
Mais voilà tu es partis si loin de nous tous...
L'été n'est plus l'été et le sombre du noir a envahit nos coeurs.
On t'aimait tant!
Alain

JiEL said...

Bien dit par tous en haut de ces commentaires....

Aussi beau que fragile, aussi téméraire que brave.

Son destin fut de nous éblouir et de partir comme un feu d'artifice: étincelant et si éphémère...

Tu resteras à jamais beau et jeune.

RIP Jules de chevalier de la F1

Silvano said...

Fauché dans la fleur de l'âge. Douleur.

joseph said...

et le spectacle continue! comme ces mots font mal...