Thursday, August 20, 2015


Chad White leaves Gore Vidal at a loss for words. Photo by Steven Klein

5 comments:

Silvano said...

Quand Ac rejoint Gc, et, souvent, inversement. J'apprécie beaucoup cette photo.

another country said...

On se demande pourquoi... :)

From the avenue said...

très drôle !

JiEL said...

Belle piscine en fait..

another country said...

J'adore la tronche totalement mesmérisée de Gore Vidal... Très belle photo (et d'un homoérotisme torride).