Friday, September 18, 2015



.閨の蚊の初出の声を焼れけり


un moustique dans ma chambre
juste un "bzz"
brûlé


- Kobayashi Issa  (1819)

13 comments:

Anonymous said...
This comment has been removed by a blog administrator.
unnu said...

Brûlé ou piqué ?
Je comprendrais piqué
Je vois pas ce que fait brulé ici ?
Voilà un poème bien cruel pour le dormeur...

another country said...

Bonne question.

Issa est dans sa chambre, martyrisé, comme il l'est souvent, par les moustiques (voir ci-dessous). Et soudain, dans le silence de la chambre, le moustique attiré par la lumière s'approche de la chandelle. "Bzz". Brûlé. Sourire malicieux d'Issa.


partout ailleurs
tapés et chassés
les moustiques rappliquent chez moi


dans ma maison
je n'ai qu'à siffler
aussitôt les moustiques rappliquent

JiEL said...

Il faut vivre ici, dans mon pays, pour comprendre combien agaçant peuvent être ces insectes là..

C'est pourquoi nos maisons sont munies de moustiquaires....
MAIS, en ouvrant la porte le soir ou la nuit, ils sont immanquablement attirés par la lumière et nous envahissent....

Dormir avec UN seul de ces moustiques là devient un véritable calvaire.

L'un d'eux, la mouche noire, est très minuscule mais OUILLE, OUILLE sa piqure est sournoise et douleureuse..

Mon grand père paternel, un homme pourtant réservé et calme, disait de ces petits monstres:" Elles n'ont même pas de «trou d'cul tellement elles sont petites mais piquent comme c'est pas possible.."

C'est avec surprise d'ailleurs, que lors de ma visite en France et Belgique en 1989, ma ex et moi avons remarqué que vous n'aviez aucun moustiquaire à vos fenêtres.
On nous a dit que les moustiques étaient rares chez vous...

Nous, ici, avec la multitude des lacs et plans d'eau, ils prolifèrent en masse...

Histoire d'insectes piqueurs...

another country said...

Il y a des espèces en voie d'extinction, malheureusement, ce ne sont pas les bonnes (je pense aux moustiques, aux mouches, à TOUS les serpents, aux crocodiles, aux requins ET aux alouettes (maudites créatures !)...

JiEL said...

Ne touchez pas à NOS «Alouettes».. Notre équipe de football (américain) à Montréal.. De beaux mecs en collants aux fesses bombées..

Pour les autres animaux que tu nommes, ils ont leur place dans la chaîne alimentaire et l'écologie..

Je pense ici à la «folle» de Brigitte Bardot et le pas plus futé de Paul McCartney qui sont venu «défendre» la chasse ancestrale des blanchons aux Iles de la Madeleine..
Depuis, les stocks de morues ont fondu car ces «jolis» blanchons deviennent vite de gros phoques voraces qui dévorent des tonnes de poissons....

Bon, mon côté écolo étant exprimé...

Bon samedi cher ami..

another country said...

Je confondais alouettes et tourterelles. Ce sont les tourterelles qu'il faujt éradiquer. Quelle plaie !

unnu said...

Merci beaucoup pour l'explication de la chandelle.le côté facétieux du poète nous fais vivre la même joie avec 200 ans d'écart de la mort d'un tortionnaire ailé .
Mon côté écologiste à des limites je suis équipé d'une tapette pour assasiner sans remord les moustiques qui désire me piquer.
Mais je vois que les moustiques canadiens ont la chance d'avoir une victime qui se sacrifie pour entretenir la chaîne alimentaire .
Je m'excuse auprès de la victime pour mon esprit sarcastique de bas niveau.....

yves said...

Le papillon bat des ailes
Comme s'il désespérait
De ce monde.
Kobayashi Issa ( 1763-1828 )

another country said...

De l'intérêt des tapettes... :))

unnu said...

Chacun a sa place dans la biodiversité

JiEL said...

Il y a quelques années, j'étais assis sur la terrasse du Sky Pub qui est sur le toit au 5ième étage... (Je t'y emmènerai lors de ta visite si tu viens l'été... En hiver c'est fermé..LOL!)

Donc assis au bar qui est carré fait 3m x 3m avec deux beaux petits barmans.. Bon on était quand même une bonne dizaines de mecs ET des guêpes nous tournaient autour. Forcément, il y avait pas mal de sucre en vue et des bols d'agrumes divers pour les «drinks»...

Alors, un type s'exprima:" On est pourtant une bonne gang de tapettes ici et incapable d'en écraser UNE maudite..."..

Inutile de dire qu'on a tous pouffé de rire...

Histoire «tapettienne» de Montréal..

PS. En passant, le type qui a dit ces mots «historiques» est un humoriste vedette de la télé et du spectacle ouvertement gai...
On nous aime ici ...

another country said...

@ unnu : oui, il y a des choses immuables, comme la capacité de nuisance des moustiques et des mouches (souvent présentes dans la poésie d'Issa).

@ JiEL : c'est l'avantage de l'hiver : pas d'insectes. Tous les motards te le diront...