Wednesday, September 23, 2015


Eduardo | Zac photographer

7 comments:

unnu said...

L'art vient du désir de voir
et de la frustration de ne pouvoir.

Silvano said...

L'imagination au pouvoir !

JiEL said...

Une pas trop subtile photo avec ce «pouvoir» d'y voir une bosse bien agréable pour l'imagination...

Il y a évidemment «anguille» sous.... entendue...

C'est là tout le pouvoir du flou d'une image qui excite notre imaginaire et nos bas instincts...

another country said...

@ Silvano, JiEL : Pour paraphraser (habilement) le barde de Stratford, lust is in the eye of the beholder.

joseph said...

quel dommage que le bas ne soit pas à la longueur du haut...on peut phantasmer,non!

JiEL said...

@joseph,

Pas sur de ce que vous avancez: lui il avance assez bien ses intérêts et avec un GROS capital...

Il a non seulement la bosse des affaires mais une bosse qu'on a affaire à capitaliser avec un grand intérêt.

Un coffre que j'irais forcer et percer même....

joseph said...

JiEl, pas trop de connotations bancaires ou financières, je suis ex banquier retraité et je ne sais pas associer ce milieu à un havre de plaisir que constitue un mannequin nanti de beaux attributs et mis en valeur.... (on ne se refait pas me direz-vous....)