Monday, September 28, 2015



Grandiose !

L’éclipse de lune qui a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi 28 septembre à partir de 2h11 du matin (GMT+2) était visible à l’œil nu. Cette pleine lune « des récoltes », qui se produit au plus près de l’équinoxe d’automne dans l’hémisphère Nord, était doublement exceptionnelle cette année : notre satellite circule au plus près de la Terre, son périgée, à moins de 357 000 kilomètres de distance, et offre donc son plus gros diamètre apparent. Et il circule dans le même plan que la Terre autour du Soleil – le plan de l’écliptique –, traversant l’ombre de notre planète pour s’éclipser. (Le Monde, 28 septembre 2015)
Le spectacle était grandiose, féerique, exceptionnel. J'ai regretté qu'on m'ait récemment volé mon télescope et mon appareil photo ! Les magnifiques clichés ci-dessous m'ont été envoyés par notre ami Jean-Luc, l'un des visiteurs assidus de ce blog, féru comme moi d'astronomie et d'astronautique. Ces très beaux clichés ont été pris à Montréal, Québec.


Eclipse de Lune du 28 septembre 2015. Photo : JiEL
Début de l'éclipse. L'ombre de la Terre dessine un croissant sur le versant ouest
du disque lunaire. L'ombre de la Terre va progressivement recouvrir toute
la surface du disque. Photo : JiEL

Eclipse de Lune du 28 septembre 2015. Photo : JiEL
Le disque lunaire se trouve pour moitié dans l'ombre de la Terre. La Lune prend une teinte
orangée qui lui est inhabituelle et semble rougeoyer de l'intérieur, comme une braise,
un magma volcanique ou une matière incandescente. Photo : JiEL

Eclipse de Lune du 28 septembre 2015. Photo : JiEL
Le disque lunaire se trouve maintenant aux trois quarts dans l'ombre de la Terre. Photo : JiEL

Eclipse de Lune du 28 septembre 2015. Photo : JiEL
Le disque lunaire est presque entièrement plongé dans l'ombre de la Terre. Photo : JiEL

Eclipse de Lune du 28 septembre 2015. Photo : JiEL
L’ensemble du disque lunaire est plongé dans l’ombre de notre planète. L’éclipse dure 72 minutes.
L'astre lunaire semble être porté à incandescence. Pendant une éclipse totale, la Lune
n'est pas entièrement plongée dans l'obscurité : une partie de la lumière du soleil est réfractée
par la Terre, traverse notre atmosphère et vient éclairer le disque lunaire. Photo : JiEL

'Supermoon' Total Lunar Eclipse Thrills Skywatchers Around the World
The first "supermoon" total lunar eclipse in more than three decades did not disappoint, with the moon thrilling skywatchers around the world as it passed through Earth's shadow.
On Sunday evening (Sept. 27), the slightly-larger-than-normal full moon shined brightly in Earth's skies and then dove into the planet's shadow, turning a gorgeous reddish-gold color as observers with clear skies enjoyed the view.
The event marked the first supermoon total lunar eclipse since 1982, and the last until 2033 — and it was visible to potentially billions of people across the Western Hemisphere and parts of Europe, Africa and Asia. (Space.com, Sept. 28, 2015)

6 comments:

JiEL said...

Super, j'ai des photos sur AC...
Rien de sexy mais comme on partage nos intérêts pour l'astronomie.

J'avais oublié de te dire de les poster..

Elle était superbe et le ciel dégagé totalement.
Des nuages se sont pointés lorsque la lune était totalement rouge.

Cependant, ma caméra Nikon Coolpix P-500 avec son auto-focus ne pouvait plus faire la mise au point.

Au total, j'ai pris 128 photos dont plusieurs en exposé de quelques secondes.

Je suis heureux de les partager avec AC et les amis de France.

another country said...

Très belles photos, que je partage avec plaisir ! Rien de comparable avec celles que j'ai pu prendre avec mon appareil et mon portable (dont une a néanmoins été reprise par une université américaine !). J'attends maintenant le communiqué de la NASA !

joseph said...

le ciel de Belgique ne m'a pas permis de voir cette couleur orangée (que je n'échangerais pas pour une vraie lune rousse comme celle se levant juste après un coucher de soleil et qui horrifiait nos ancêtres)et comme AC mon appareil photo ne m'a pas permis un cliché convenable, par contre la veille j'avais pu contempler les cratères lunaires via le télescope...alors maintenant je vais attendre le rendez vous prévu entre Mars, Vénus, Jupiter!

another country said...

@ Joseph : Le spectacle était vraiment exceptionnel et d'une rare beauté. Rien vu d'aussi spectaculaire depuis le passage de la comète de Halley en 1997. Malheureusement, je n'avais pas - et pour cause ! - mon matériel. Mais rien qu'à l'oeil nu, le phénomène était à couper le souffle.

joseph said...

vous savez, tout admirateur du ciel (et un astronome amateur est il autre chose?) a en mémoire des moments d'émoi, tel celui ressenti lors d'un double halo lunaire en forme de symbole d'infini, Saturne et ses anneaux, la fantastique Tête de cheval d'Orion , et pour l'avoir suivie minute par minute, le passage de Vénus devant l' astre solaire ! Juste que pour ce phénomène sans en être blasé (sinon pourquoi aurais je passé autant de temps à regarder la progression de l'ombre ) sans doute en attendais- je trop ?

another country said...

"J'ai vu tant de choses que vous, humains, ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. J'ai vu des rayons fabuleux, des rayons C, briller dans l'ombre de la porte de Tannhäuser. Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie." - Blade Runner, Ridley Scott