Thursday, September 10, 2015



Néron ne s'inquiéta pas, quand il entendit
la prédiction de l'Oracle de Delphes.
"Qu'il redoute les soixante-treize ans."
Il avait tout le temps de jouir de la vie.
Son âge est de trente ans. Largement suffisant
est le délai que le dieu lui accorde
pour parer aux dangers futurs.
Maintenant, il va rentrer à Rome un peu fatigué, oui,
mais délicieusement fatigué par ce voyage,
qui n'a été que journées d'agrément --
dans les théâtres, les jardins, les gymnases...
Ces soirées des villes d'Achaïe...
Ah, l'ivresse surtout de la nudité des corps...
Voilà pour Néron. Pendant qu'en Espagne Galba
mobilise en secret ses troupes et les exerce, lui,
le vieillard de soixante-treize ans.
-- Constantin Cavafis, En attendant les barbares  (1918) Trad. D. Grandmont

No comments: