Wednesday, September 16, 2015


Riot Police Use Tear Gas, Water Cannons Against Refugees in Hungary
Riot Police Use Tear Gas, Water Cannons Against Refugees in Hungary

Je me souviens d'une époque où les réfugiés étaient hongrois et passaient nuitamment en Autriche pour échapper eux aussi à une dictature...

5 comments:

JiEL said...

Point de vue bien européen et je comprend....

MAIS,.......

Celeos said...

Un souvenir aussi des "Campos de la mierda" sur les plages du Roussillon, dans le froid de l'hiver, les barbelés, et le sabre des tirailleurs sénégalais. 1939 : les Républicains (les vrais) fuyaient Franco. "Ils apportent des maladies ! Ce sont des rouges qui arrivent le couteau entre les dents ! " disaient les braves gens.
Mutatis mutandis, on a toujours de très braves gens en Europe.

JiEL said...

Qu'est ce qu'on a fait contre le nazisme radical et dictatorial.. NOUS peuples du monde on s'est lié contre ce régime là...

Alors qu'eux, à leur tour, se lèvent et qu'ils aillent combattre LEUR(S) dictateurs sanguinaires... On en a raz le bol de ces guéguerres de religions et de dominations des «pauvres» civils...

Bien sur il y a des considérations «humanitaires» mais que font LEURS alter-égo de pays RICHES musulmans pour aider leurs «propres» frères (les sœurs on passera quand on connaît ce que vaut une femme pour eux...) ???

Quand même bien spécial qu'ils fuient vers NOS pays «civilisés» alors qu'ils prêchent contre nous, les «infidèles»...

Au Canada, on veut en accueillir mais quand ils arrivent ici, ils veulent nous imposer LEUR mode de vie..
En Ontario il y a quelques années, ils ont essayé de mettre la loi de la Sharia en vigueur...
ET maintenant, on a une musulmane du Pakistan qui veut faire son serment d'allégeance au Canada avec son nikab en se cachant la figure..

AIE! On ne peut même pas avoir des lunettes ou sourire sur nos photos de passeport, permis de conduire etc...

Disons que tous ces «migrants» on de moins en moins de sympathie de ma part..

another country said...

Comme je te l'ai dit en privé, Jean-Luc, les gens qui affluent aujourd'hui en Europe sont majoritairement des familles victimes de l'islamisme. Il ne s'agit pas, dans la très grande majorité des cas, de migrants économiques qui viennent s'installer en Europe ou nous "coloniser". Ces gens, dont, encore une fois, de très nombreuses familles, fuient la guerre, les exactions effroyables commises par le régime syrien tenu à bout de bras par Poutine, et les militants de l'Etat islamique, qui massacrent et dynamitent tout sur leur passage. Il ne faut pas tout mélanger et il est impératif d'éviter les confusions. Depuis un an, tu ne l'ignores pas, je donne des cours de français à des réfugié(e)s tout droit débarqués d'Irak ou de Syrie. Il y a parmi eux de nombreux chrétiens (je pense notamment à un jeune homme d'une vingtaine d'années... mais je m'égare.) qui ont fui les persécutions au péril de leur vie et de celle de leurs enfants. Les migrants économiques ne partent pas avec leurs mioches sous le bras et toutes leurs possessions terrestres dans un sac Tati.

Le sondage paru ce soir en France indiquant que 80% des Français sont favorables au rétablissement des contrôles aux frontières pour "canaliser les flux migratoires" montre à quel point l'opinion évolue non en fonction de critères rationnels mais au rythme de peurs infondées, épidermiques, alimentées par la rumeur, la désinformation, les conneries débitées par les chaînes d'info, et - last but not least - les manœuvres politiciennes d'une droite qui prépare ses primaires. On apprend également ce soir par voie de sondage que la blondasse est allègrement propulsée par les mêmes Français en tête de classement des personnalités politiques susceptibles de régler la "crise des migrants" (et non les difficultés créées par "l'accueil des réfugiés")...

Je vais gerber et je reviens.

unnu said...

Je partage ta cuvette.