Saturday, November 14, 2015



Paris, 13-14 novembre 2015

Lâches et barbares


















How a typical Friday night descended into barbarity

ISIS claimed responsibility for a series of attacks that targeted six locations in Paris with gunfire and explosions, killing at least 129 people.
In an online statement distributed by ISIS supporters, the terror group said eight militants wearing explosive belts and armed with machine guns attacked precisely selected targets  [cafés, bars, restaurants, a concert hall] in the French capital. (CNN, Nov. 14, 2015)

11 comments:

Eurogen said...

En solidarité avec mes amis français, et plus particulièrement les Parisiens, je vous dis "je suis Paris" !

joseph said...

Mais qui sont les lâches barbares qui ont fourni les armes, les munitions, les explosifs, les caches et qui ont enrôlé et diabolisé ces exécutants ? Hier la Russie et l'avion explosé, hier la France et sa joie de vivre, son aura démocrate, et demain ? pourtant il faut croire en demain et en l'Humanité , sinon ce seront les terroristes qui auront gagné !

yves said...

désolé messieurs. je vous lis ET bien sûr adhère à tous vos propos.
un fait doit être dit, répété et asséné : nous sommes depuis longtemps en guerre. inutile de se voiler la face.
j'ai la malheureuse impression d'assister à un match de football. une équipe respecte les "règles" et l'autre triche, ment, s'en fout... tous les moyens sont bons pour gagner ! lutte non de religion mais de pouvoir.
c'est exactement ce qui se passe ! donc, pas de répit. on cogne, on tape, on élimine. SINON les belles valeurs décrites par x, y ou z seront inexorablement détruites. et nous le savons. il n'y a jamais eu de guerre propre. celle-là nous est infligée. nos plus belles paroles, nos plus beaux souhaits, nos meilleures prières seront sans effet pour inverser la tendance de nos ennemis.
fi de toutes les balivernes politiciennes, économiques. tout ce qui arrive est d'une telle évidence : déplacement de populations, attentats aveugles... il n'y a qu'une parade : attaquer.
si je choque, j'en suis désolé car ça n'est pas mon intention, mais je refuse de me cacher derrière des slogans. je suis conscient, réaliste et même pas en colère, seulement déterminé.
Joseph, il n'est plus temps de chercher des responsables, c'est trop tard. il est l'heure d'agir. nous le savons tous, inutile de se voiler la face.

JiEL said...

Montréal et le Canada en entier «SOMMES PARIS» en ces heures douloureuses..

Liberté-fraternité-égalité prend ici encore plus son sens.

Il ne faudrait JAMAIS PLUS vivre ces horreurs sur notre «petite» planète...

Notre cœur saigne de ces innocents fauchés pour qui, pour quoi?

Le MONDE civilisé pleure et souffre avec vous, amis parisiens et français.

joseph said...

non Yves, chercher et punir les responsables, c'est agir! et les parents et connaissances des victimes ne voudraient certainement pas de représailles...quel que soit le nom ou la justification qu'on leur donne car frapper aveuglément serait nous mettre au niveau de ceux qui ont perpétré ces attentats !

yves said...

cher Joseph dont j'adore les commentaires, je vous comprends ainsi que votre utopie. dites-moi comment éradiquer ces fous furieux qui veulent créer un califat aux conditions sans moralité, respect humain, uniquement pour le pouvoir. alors je vous suivrai. mais résoudre simplement avec de belles phrases, de merveilleux slogans, des défilés plein d'humanité... vous rêvez. il ne s'agit pas de représailles, non. tout simplement, couper avant que la gangrène ne s'empare de tout le pays. si ce n'est pas trop tard !
épargner des civils ? mais qu'étaient-ce cette nuit ? des militaires ? des gens aguerris pour combattre ? ouvrez les yeux. je comprends votre réticence. mais ils sont sans foi ni loi. ils ne respectent même pas les conventions internationales. la destruction. d'ailleurs vous le savez bien mais avez peur de vous l'avouer. et tous nos compatriotes sont comme vous. préférez-vous, sous prétexte d'être accusé de violence ou barbarie, laisser faire sans rien dire. surtout ne pas faire comme eux ? en les détruisant, c'est notre culture que nous sauvons. je n'ai absolument pas l'étoffe d'un martyr. là, pour le coup, en en faisant acte, je me mettrais à leur niveau.
ne nous berçons pas de douces rêveries. sinon, le réveil sera encore plus cauchemardesque.

another country said...

Les renards ont leurs tanières,
Et les oiseaux du ciel leurs nids,
Mais le Fils de l’homme n’a pas où reposer sa tête.

-- Matthieu VIII, 20

Celeos said...

Même sentiment, AC.

joseph said...

Yves, je ne saurais trop vous conseiller de consulter les écrits de Peter Knoope, expert en antiterrorisme , sur ce qu'il appelle la haine de l'Occident et ses fondements! Après les attentats de Charlie hebdo j'ai été confronté à des opinions très différentes émanant du monde musulman , et face à cela j'ai agi en défendant d'une part notre manière d'envisager la liberté de pensée mais aussi en réconfortant l'autre qui se sentait menacé parce qu'il était de la même religion que les assaillants! c'est votre droit de me considérer utopiste, mais je crois au fait que si chacun fait un pas, c'est une marche en avant qui en résultera ,pas une hécatombe à la Hiroshima, Nagasaki !

yves said...

vous avez diablement raison, tous : Joseph, Celeos, Franck, Eurogen, Silvano...
simplement, jusqu'où les "autres en face" iront-ils avant que vous ne bougiez ? jusqu'à quelle limite faudra-t-il encaisser les coups pour provoquer en vous une réaction ? vous ignorez l'instinct de survie. à Berlin, pendant mon service militaire, dans un exercice d'évacuation provoqué par inadvertance, j'ai vu de mes yeux vus le comportement d'humains face à une urgence : pas beau du tout !
j'ai bien peur qu'il ne fera pas bon d'être là quand le point de non-retour sera atteint. c'est tout.

another country said...

Et je ne savais pas en cet instant à quel point ces événements impacteraient ma vie.