Thursday, January 21, 2016




How beautiful the sun is on warm evenings! 
How deep space is! How powerful is the heart!
Bending over you, prince of adored ones,
I thought I breathed the perfume of your blood.
How beautiful the sun is on warm evenings!

Night deepened like a wall,
and my eyes in the darkness sensed your eyes,
and I drank your breath, O sweetness! O poison!
And your feet slumbered in my brotherly hands.
Night deepened like a wall.

— O vows! O perfumes! O infinite kisses!

6 comments:

another country said...

Vision fantasmatique.

JiEL said...

Il semble avoir un certain intérêt pour l'art «cul-inaire»...

Une patisserie «grisante» qu'il voudrait nous faire partager..

another country said...

Et moi qui adore la pâtisserie...

JiEL said...

Quel beau petit «chou à la crème»...

another country said...

Oui, moi, je craque et je croque... Je trouve cette photo terriblement érotique. Tout ce que j'aime, en fait... Et comme j'aimerais être là, assis à ses côtés, tout proche, à feuilleter cette revue...

JiEL said...

Et à bouffer ses feuilletés crémeux..