Saturday, February 13, 2016








Ici la vie vécue
Ici le rêve perdu
Ici le chant enfoui
Ici le rythme rompu
Que nous avions jetés au vent
à quel âge ingrat ?

Que les cristaux de roche
ont conservés intacts

A notre insu


- François Cheng, double chant

5 comments:

yves said...

mon dieu ! qu'il a un regard triste... j'ignore pourquoi, ce qui lui arrive, mais... quelle angoisse !
il lui faudrait quelqu'un pour lui frotter le dos, le ragaillardir... tout ça manque de mousse, de bulles, de joie...
j'apprécie pourtant François Cheng, mais là !
v'là une st valentin qui démarre mal !

another country said...

Si vous saviez !!!! Ah ah ah !

another country said...

@ Yves :

Avant de toucher le fond
Je descends à reculons
Sans trop savoir ce qui se passait dans le fond
C'est plein de chlore au fond de la piscine
J'ai bu la tasse tchin tchin

yves said...

j'ai toujours trouvé savoureux de contempler les mecs en restant au fond de l'eau !
puis, descendre à reculons !!! si vous saviez, dites-vous...
je reste dans l'expectative, moi qui ai souvent l'esprit coquin...

another country said...

Votre réponse est trop cryptique. Il m'est impossible de la déchiffrer, mais c'est bien là le but recherché. :)