Tuesday, February 23, 2016



4 comments:

another country said...

Alors là, évidemment... Il n'y a pas de mots, il n'y a plus de mots.

JiEL said...

On pourrait dire qu'il y a seulement des «maux de tête»...

Le seul MOT ici c'est WOUFFFFFF !

joseph said...

il n'y a que des maux ...si on gratte trop !

yves said...

il ne reste que des maux ? (frustration, absence, etc).