Friday, February 26, 2016




l'amour est de retour dans ma vie












Se dire qu'il y a over the rainbow
Toujours plus haut le soleil above
Radieux




Quel nouvel Hôte est venu se loger
Dedans mon cœur, et toujours s'y promène ?
Certes je crois (et ma foi n'est point vaine)
Que c'est un Dieu ! Me vient-il consoler ?
Ah ! c'est Amour, je le sens bien voler.
(...) vous l'avez fait mon Hôte.
Et le sera, me dût-il affoler,
Si celui-là qui l'y mit ne l'en ôte.




How dull it is to pause, to make an end,
To rust unburnish'd, not to shine in use!
As tho' to breathe were life!
The lights begin to twinkle from the rocks:
The long day wanes: the slow moon climbs: the deep
Moans round with many voices. Come, my friends,
'T is not too late to seek a newer world.
Push off, and sitting well in order smite
The sounding furrows; for my purpose holds
To sail beyond the sunset, and the baths
Of all the western stars, until I die.

2 comments:

JiEL said...

Que du BONHEUR en vue...

Comme le disait un hétéro à un ami: " J'ai rencontré une «hôtesse»..."
Son ami lui demande: " Elle est hôtesse de l'air ou hôtesse dans un restaurant..?"
-Non, elle est «aux testicules».... LOL!

joseph said...

la nouvelle qui horrifie Tintin, serait ce le cessez le feu fragile au Moyen Orient?