Wednesday, February 10, 2016


'Nazaré is a challenging place to surf, that’s what makes it so interesting.’ Photograph: Tó Mané


Garrett McNamara surfs Big Mama,
Nazaré, Portugal, 2013

"It’s been described as the largest wave ever surfed, but by most surfers’ terms, it’s a swell not a wave, because it never properly breaks. It’s frustrating – it just crumbles at the top. But it is the largest, fastest swell I’ve been on. Nazaré is a challenging place to surf, that’s what makes it so interesting.

The waves there are completely unpredictable, and you never know where they’re going to break. There’s a giant canyon out at sea that can turn a 50ft wave into a 100ft one in a second. And then there are the giant Atlantic swells – you don’t get those in the Pacific." (The Guardian, Oct. 9, 2015)

2 comments:

yves said...

oumpf ! faut l'faire ! voileux, j'ai vu parfois des murs pour ne pas dire des montagnes d'eau face à moi. et pas très fier sur le bateau, alors une planche... j'ai préféré celles des théâtres, je sais pourquoi ! mais, il y a eu des naufrages aussi !!!
les mecs qui s'adonnent à ce sport me sidèrent. c'est plus que de l'adrénaline là.
n'empêche, en alpinisme, rester allongé pour souffler, le long d'une paroi, avec un clou pour tout tenir !!! autre forme de plaisir.
y'en a, c'est en moto, n'est-ce pas ?

another country said...

J'ai toujours eu une peur bleue de ces montagnes d'eau (vous avez vu "Interstellar", j'imagine) et vous ne me verrez jamais, volontairement du moins, suspendu au bout d'une corde le long d'une paroi verticale. J'ai très envie de me mettre au parapente... Quant à la moto, c'est autre chose... C'est mon art de vivre à moi. Comprenne qui pourra/voudra.