Tuesday, March 15, 2016


Photo éminemment homoérotique, empruntée à mon confrère blogger "Gay Cultes"


Et il était là nu ; impeccablement beau ; une merveille.
Les cheveux dépeignés, tout ébouriffés ;
les membres légèrement hâlés, à cause
de leur nudité matinale au bain, et sur la plage.

- Constantin Cavafis, Jours de 1908 (traduction de D. Grandmont)

2 comments:

JiEL said...

On aurait pas peur de se mouiller dans de telles conditions.

Je suis toujours partant quand il s'agit de jeux d'eau.

another country said...

Same here! :)