Tuesday, March 22, 2016




22 mars 2016

Des attentats lâches et odieux.
En solidarité avec toutes les victimes de la barbarie islamiste.

7 comments:

JiEL said...

Quelle grande tristesse aujourd'hui en ce début de printemps..

Quand serons-nous débarassés de TOUT ces fous de religion(s) et autres revendicateurs pseudo politique.

Ne peut-on pas se débarrasser une fois pour toute de TOUS les imbéciles de la terre qui n'ont que la HAINE comme modus vivendi?

Il en germe toujours un à chaque époque de l'histoire: on ne semble pas comprendre la leçon au fil des décennies..

Là c'est ce con de la Corée du Nord qui commence à déconner..

Aux USA, on a la montée de l'extrémiste «blanc et aussi religieux»...

On en a marre.
QUAND pourra-t-on VIVRE EN PAIX sur notre PETITE PLANÈTE?

Anonymous said...

Pourquoi "lâches" ? Pour moi, cet adjectif est inapproprié, employé certes par nos dirigeants (Hollande, le 1er belge, etc..). Je ne vois rien de lâche ici.
Ce qui est vraiment lâche, c'est d'avoir encouragé pendant dix bonnes années le terrorisme mercenaire pour détruire le Syrie, et de feindre de s'étonner du choc au retour des ces tueurs quand le scénario a changé.
Sixte.

another country said...

C'est que nous ne partageons pas la même conception de la lâcheté.

Anonymous said...

Très respectueusement, ne me faites pas dire ce que je ne dis pas. Ici encore (comme pour Calvin) il s'agit de nuance linguistique. Je maintiens que cet adjectif est inapproprié, même s'il figure en tête de la liste des "éléments de langage" à l'usage de nos dirigeants. Il n'y a aucune lâcheté à ces tueurs de mettre en œuvre contre leurs donneurs d'ordre initiaux, les mêmes atrocités qu'ils ont été entraînés par ceux-là à commettre en Syrie.
Sixte.

joseph said...

La lâcheté serait de s'en prendre à des victimes innocentes , faibles et pas à des interlocuteurs ayant du répondant ! mais s'il s'avère que beaucoup de victimes sont arabes, ne faut il pas discerner dans ces attentats une menace adressée aux Musulmans qui sont opposés à cette vision détournée de l'Islam ?

another country said...

L'Etat islamique (ISIS) et l'islamisme radical (je ne vois pas la nécessité d'ajouter l'adjectif "radical") constituent des périls mortels qui doivent combattus avec la plus extrême vigueur et éradiqués dans les plus brefs délais.

JiEL said...

En dehors de tout ces discours sur l'extrémisme et les guerres dites de religions, je pense que le mal vient de la façon dont vous traitez vos «minorités» immigrantes.

Certes, le Canada et le Québec ne sont pas parfait sur ce sujet mais nous, au moins, on ne le met pas dans des ghettos et on essaie de les intégrer dans notre société.

Il n'y a pas à Montréal et dans d'autres villes canadiennes de «Molenbeek» et les immigrants sont pris en charge pour les intégrer dans des emplois qui les aideront à vivre décemment.

Comme j'ai dit plus haut, rien n'est parfait mais ici, au moins, on les accueille avec un filet social pour leur permettre de mieux s'intégrer à la société canadienne.

Marine Le Pen lors de son voyage (contreversé) ici nous mettait en garde contre notre immigration des syriens et arabes: elle n'a pas compris qu'ici, on les accueille d'une façon différente que la France l'a fait depuis des années.

Nos politiques et nos histoires sont différentes ce qui fait que votre vision du monde islamique est différente de la nôtre ici.

Bien sur, on est pas con: on sait que ces extrémistes sont un danger pour la planète et on espère que l'on pourra anéantir ces menaces.
Cependant forcé d'admettre que ces foutus «extrémistes religieux» profitent de nos «droits et libertés» de nos sociétés pour nous infiltrer et jouir d'une certaine facilité pour leurs actions funestes.

Là aussi est un autre dilemme de nos gouvernements: comment agir plus drastiquement contre ces menaces sans nuire à nos libertés individuelles?

Comment exclure ces connards de façon chirurgicale sans faire preuve de racisme ou de fascisme?

On est à un tournant de la guerre aux terrorisme....