Wednesday, March 30, 2016



4 comments:

yves said...

des yeux magnifiques !

another country said...

J'avoue bêtement que (sur les deux photos) je regardais autre chose...

joseph said...

franchement , je suis de l'avis d'AC ,son déshabillé très étudié attire le regard!

another country said...

@ Joseph : Je dirais même qu'on ne voit que ça, et que c'est très, très excitant. Nous avons TOUS connu ces moments en compagnie d'hétéros, à la plage, à la piscine, dans les chambrées, en vacances, dans les vestiaires, etc., où "ils" mettent le feu à notre mémoire -- sans même se rendre compte des dégâts intérieurs qu'ils provoquent (en toute innocence). Il y a une belle phrase de Mauriac à ce sujet dans Thérèse Desqueyroux, mais je suis incapable de la citer de mémoire et trop feignasse pour aller chercher le bouquin dans ma bibliothèque...