Friday, March 18, 2016



6 comments:

Saxo said...

C'est à cet instant qu'il m'a demandé s'il avait bien compris le sens de ma question...et que j'ai répondu: OUI!
Je n'arrivais pas à savoir s'il était étonné? énervé? révolté? dégoûté?
Tenté???
Le temps était suspendu...
Et moi tout tendu de partout!

another country said...

Il y a une suite ?...

JiEL said...

He can drive my car anytime....

He can drive me crazy at well...

Saxo said...

A vrai dire, et sans le savoir, il était déjà en position...
Je n'avais plus qu'à me mettre derrière lui, enlacer mes bras sous les siens et le mordiller dans le cou amoureusement...
L'aboutissement de mois et de mois de séduction et de cour d'un garçon très sur de lui.
Mais pas du tout farouche, du moins avec moi!
Ce fût le début d'une longue relation exclusive et passionnée.
L'angoisse permanente avant la question fatidique, c'est de le perdre définitivement pour en avoir trop demandé, de ne plus le voir pour une audace folle: essayer de transformer une amitié certaine en amour partagé...
(histoire vécue, et bien belle, il y a longtemps, avec un hétéro)

yves said...

dans un tout autre registre que celui de Saxo, vu l'état de la voiture, je comprends que certain préfère la moto !
sinon, une liaison hétéro... c'est toujours une source de désillusion. la donne est faussée d'entrée de jeu.

joseph said...

Je roule pour lui, ça c'est sûr!