Friday, April 15, 2016


Simple comme le bonheur...

3 comments:

yves said...

ça tombe à pic. parfois, quand votre blog préféré ne vous sort plus de votre vide abyssale, quand tout va mal, même le reste, alors oui... un bon bouquin, le chat ou le chien allongé à côté... personne pour vous mettre la pression, vous encombrer l'esprit, nulle autre envie qu'aspirer à un calme, une détente... et... s'évader...
oui, ce sont, avec le piano, mes bonheurs.

another country said...

Pas forcément faux. J'aime beaucoup cette idée (avancée par je ne sais plus qui...) de "livres qui résistent à la prison". Mes parents m'ont donné, très tôt, le goût de la lecture ; c'est sans doute le plus beau cadeau qu'ils m'aient fait.

Anonymous said...

Ils sont plongés dans l'étude de "La Langue Espagnole en 30 leçons" (Albin Michel), ce célèbre manuel de conversation, "Que pasa senorita". Pendant ce temps, le Greyhound attendra.
Sixte.