Sunday, April 10, 2016


¿Que pasa, Señorita?

8 comments:

Anonymous said...

Là, j'avoue ne rien comprendre à la chute. Need some help.
Sixte.

another country said...

Calvin s'apprête à fuir au Mexique.

Anonymous said...

AH, merci. J'étais largué. Sans doute pas le seul, car on est un peu embrouillé par le flash-back. Mais ensuite, Calvin va jouer au "Little mexican" ?
https://en.wikipedia.org/wiki/Little_Mexican

another country said...

Calvin profite du fait que Le Mur, qui sera payé ET érigé par les Mexicains, n'a pas encore été construit.

Anonymous said...

Oui, c'est un grand classique : la fuite au Mexique pour les outlaws. Ce fut aussi un point de chute prisé par la beat, du moins par William Burroughs. Je crois même que c'est là que Bill a tiré sur sa femme et l'a tuée. Acquitté pour, pour quoi au fait ? Ah oui, le tribunal mexicain a estimé que ce n'était qu'un jeu qui avait mal tourné, genre "chiche que tu mets une pomme sur ta tête et que je tire !". Sacré bill !

another country said...

On ne va tout de même pas lui reprocher un malheureux accident !

Dans la vie, certains sont plus chanceux que d'autres (tunnel de l'Alma, par exemple).

"La villa, le Mexicain, l'avait achetée en viager à un procureur à la retraite. Au bout de six mois, l'accident bête..."

another country said...

@ Sixte

P.S. : Désolé pour le non sequitur sur le Mexique, mais je pensais en vous lisant à cette réplique cultissime, et je n'ai pu résister au plaisir de la placer. J'en ai oublié le reste.

Et vous avez raison : le Mexique est sinon une terre d'asile du moins une terre d'évasion (je pensais également à "In Cold Blood"). Dans le film auquel je fais allusion plus haut, le Mexicain explique en préambule : "Le Mexique, c'est bien pour le carbure. Mais quand il s'agit de laisser ses os, ya qu'la France. Je veux être enterré à Pantin, à côté de mes vieux." (Je cite de mémoire ; il y a probablement des approximations.)

Enfin, plus la nuit avance et moins j'ai les idées claires. Ceci explique cela...

another country said...

The Mexico issue -- again