Sunday, May 15, 2016



C'est un p'tit cordonnier
Qu'a eu ma préférence

Mon beau si tu voulais
Nous dormirions ensemble

Dans un grand lit carré
Orné de toile blanche

Aux quatre coins du lit
Un bouquet de pervenches

Dans le mitan du lit
La rivière est profonde

Tous les chevaux du Roi
Pourraient y boire ensemble

Et nous y dormirions
Et nous y dormirions
Jusqu'à la fin du monde...

10 comments:

JiEL said...

Un beau tendre souvenir d'un chant que l'on chantait au camp d'été.

Aujourd'hui il a un sens particulier quand je repense à ce beau Vincent. Grand blond aux yeux bleus à s'y noyer que l'on nommait «l'Amiral». Il était en charge des embarcations du camp.

Le plus spécial, c'est que nous partagions le haut du hangar à bateaux où on passait nos nuits. J'allais me coucher avant lui pour le voir se dévêtir le soir venu.

J'avais 23ans lui 17ans.

another country said...

Inoubliable.

yves said...

ce qui me choque dans ce cliché... c'est la troisième personne : le portable.
depuis que j'ai supprimé le mien, mon existence n'a pas changé, bien au contraire. par contre, j'ai eu toute une cohorte de copains qui s'est plainte !
en fin de compte, on peut s'en passer, je vous assure.
et au lit, c'est mieux !

joseph said...

J'aurais bien vu ce joyeux mélange empreint de gaieté joyeuse comme illustration de l' ultime affiche de la série d'Air France avec comme slogan :

AIRE FRANCHE

L'envoi dans l'air

et qui n'a jamais rêvé d'un commandant de bord ou d'un affable servant de cabine(par amitié linguistique avec mes amis francophones québécois j'ai banni le terme steward)

another country said...

@ Yves : Je n'avais pas vu le portable, objet bien utile mais parfois absolument insupportable...

another country said...

@ Joseph : Votre commentaire s'est décalé d'un post, n'est-ce pas ? Si vous faites allusion, comme je le pense, aux affiches d'Air France, leur côté rétro, suranné, délicieusement vieillot ne peut que nous séduire. J'ai pensé à ce post toute la journée, après avoir vu les images du monstrueux (obscène ?) Harmony of the Seas, qui a pris la mer la mer pour la première fois hier après-midi. S'il n'y avait autant de monde à bord, on souhaiterait qu'il connaisse (connût, connasse ?) le sort du Titanic.

yves said...

à AC à propos du harmony...
boïng !
sssscraaaaaaaaaaaach !
ploufffff !
glouglouglou... (ad libitum).

ahhh ! pouvoir jouer à la bataille navale et couler ces bateaux alias HLM SUR MER !

another country said...

@ Yves : Oui, il faudrait en confier la barre au commandant Schettino dès qu'il aura retrouvé ses galons...

joseph said...

Non Non, disons que je pratique souvent le commentaire déplacé car il invite à regarder à quel postage il correspond, mais j'aurais bien vu les deux joyeux drilles sous la couette faisant l'article d'une compagnie aérienne invitant à s'envoyer en l'air , tout cela sousentendu ou à mots couverts plutôt!

another country said...

Mais vous savez qu'il existe une affiche d'Air France qui fait directement allusion à ce genre de divertissement en plein vol !... Je vais essayer de la trouver pour vous et je vous l'enverrai. Merci de votre coquin montage ! :)