Thursday, May 19, 2016



"Père mort au combat"
Chétif, le petit écolier ne comprend pas la nouvelle

- Ikadai Kaichi (1899-1971)





Il n'avait pas dix ans qu'il a dû travailler
"Disparu", dit-on aux maîtres d'une école
où il ne viendra plus

- Ikadai Kaichi (1899-1971)


L'auteur fut pendant de nombreuses années professeur de musique dans une école primaire des quartiers populaires de Tokyo. C'est dans un style réaliste qu'il composa des tanka (poèmes) montrant une observation pénétrante des joies et des peines de la vie d'une grande ville avant et pendant la guerre, vie quotidienne des déshérités inexorablement liée à celles des instituteurs travaillant parmi eux... (Poèmes traduits du japonais par Yves-Marie Allioux)


Spring Rain at Sakurada Gate, Hasui Kawase, 1952

No comments: