Saturday, July 30, 2016



Jonathan Quayle Higgins III: Oh, Magnum...
Thomas Sullivan Magnum III: Hi, Higgins, Di.
Higgins: I have a proposition for you, Magnum.
Magnum: Now wait a minute, just wait a second, Higgins. Now this is really getting depressing, this constant deal making - I'll give you this if you give me that, it's so unnecessary. Now here we are in paradise, we have everything we could ever possibly want out of life just here. So why, why can't we just do things for one another simply because we want to, simply because we're friends, simply because we feel like helping each other?
Higgins: Magnum, I want you to know I'm quite touched, I never thought you were capable of those admirable sentiments, I really mean that.
Magnum: Thank you.
Higgins: I came here this morning to, just as you so aptly describe it, make a deal. You see the lads have been under the weather and I need to pick up some paperwork from the club. I was going to ask you to fetch it for me and in return I was going to give you the use of the tennis court for one week. Now I'm just asking you as a friend.
Magnum: Make it two weeks.

-- Magnum, P.I., The adventures of a Hawaii-based private investigator. Read more...

6 comments:

joseph said...

le magnum et la Ferrari, deux de mes préférés....

another country said...

Vous aussi, ça vous rappelle des souvenirs ? Thomas Magnum n'a jamais déclenché chez moi de sueurs juveniles, mais je sais qu'il a marqué l'adolescence de bon nombre de gays.

JiEL said...

Moi aussi, il ne m'a jamais eu mon attention.

J'étais plus titillé par Steve McQueen ou Tab Hunter.

Il y avait aussi Lloyd Bridges qui, avec ses aventures sous marines de "Remous", toujours en speedo pour sauté à l'eau me faisait fantasmer.

De la France, il y avait ce «Thierry La Fronde» (dont j'oublie le nom) sur qui je salivais à chaque épisode.

Que de souvenirs mais il y en a tant d'autres.

another country said...

Très jeune déjà, je flippais sur le grand frère de "Flipper le dauphin". Toujours torse nu et en short. J'étais trop jeune pour savoir qu'il me faisait fantasmer, mais j'attendais avec impatience ses apparitions à l'écran.

joseph said...

Je parlais d'un magnum de champagne et des belles carrosseries italiennes(Fan absolu de PininFarina et de Bertone) bien sûr, des aventures de magnum , moi je préférais le militaire en retraite qui servait de faire valoir, les gars à moustache et bodybuildés ne sont pas mon "Everest"

another country said...

Vous êtes mal tombé : les voitures me laissent froid, dans l'ensemble (sauf quelques vieux modèles). Je n'investirai jamais un rond dans une belle bagnole. Pourquoi s'encombrer avec quatre roues quand deux suffisent ? Et je n'aime pas le champagne (je sais : je suis un client difficile)... Mais j'aime bien vos commentaires. C'est déjà ça ! ;)