Wednesday, July 06, 2016


Jetzt ist Sommer!


9 comments:

JiEL said...

Beau paysage quand même..

Raz le bol de ces «larges» bermudas (boardies)
ET, un peu trop de tatouages aussi...

Dommage, il a belle tête et beau dos..

another country said...

C'est notre Justin Bieber !!!!

JiEL said...

Oui j'ai bien cru le reconnaître..

Il est mieux de dos que de face... LOL!!

Saxo said...

Ah! le joli Justin du...CANADA!!!

joseph said...

Il mériterait bien 50 étoiles, ça l'américaniserait ....mais bon, il ne fait pas tache sur le paysage, que nenni!

JiEL said...

@Joseph,

Heureusement pour nous, canadiens, il EST de plus en plus américanisé.
D'ailleurs, c'est là que sa «carrière» a pris son envol.

Nos amis du sud de la frontière adore ce genre de performeurs «populaires» et insipides.

Faut vous dire aussi, chers amis européens, que ce Justin, originaire de l'Ontario fait parti de la culture «anglosaxonne» du Canada.
Nos anglos du Canada ont la hantise d'être englouti par la culture «américaines» et c'est souvent une raison de nous jalouser, nous québécois francophone, qui avons NOTRE culture distincte.

À titre d'exemple, l'industrie cinématographique anglo-canadienne a peine à se définir et se distancer de celle des USA.
Nos réalisateurs québécois (ex. Xavier Dolan) ont plus de succès sur la scène internationale.

Vous connaissez UN film qui vient de l'Ontario ou du Canada anglo?

Bref, Justin EST pour moi plus «américain» que Canadien.
ET c'est tant mieux car il représente bien cette culture pastiche et fausse...

joseph said...

Nous sommes de deux pays avec des langues différentes (trois en Belgique) mais je me refuse à dénigrer les artistes Belges nés de l'autre coté de la frontière linguistique, même s'il préfère un autre langage que le mien ; je regrette simplement de ne pas mieux posséder la connaissance de leur langue surtout par peur de commettre des erreurs ; un ex premier ministre belge a même déclaré que les Wallons n'avaient sans doute pas la capacité intellectuelle d'apprendre le Néerlandais, ce à quoi , je lui aurais répondu : " We weigeren niet, we durven niet" ( Nous ne refusons pas, nous n'osons pas) Mais Bon dieu, que la musique est un beau langage universel !

JiEL said...

@ Joseph,

Ce que je tenais à vous souligner c'est que contrairement à votre situation en Belgique, les canadiens de langue anglaise partage cette même langue avec nos voisins du sud.

D'où leur ambiguïté et leurs craintes d'être assimilé à la culture américaine.
Faut aller faire un tour en Alberta, Saskatchewan ou Manitoba pour entendre le son «western des USA» à la radio.

À part ceci, au Québec on parle des «deux solitudes» et encore là, on la vit et la voit quand on fait des comparaisons entre les postes télés anglo et franco..
Les nouvelles ou les sujets sont souvent fort différents.

Les annonces commerciales de spectacles ou événements culturels varies d'un poste à l'autre.
Des fois ils sont semblables quand même..

Votre «incompréhension» ou divergence en Belgique est fort différente d'ici.

On est 7 millions de francophones noyés dans plus de 350 millions d'anglophones (Can + USA) au nord de l'Amérique.

Facile de comprendre que l'on PESTE quand vous, francophones européens, utilisez tant de mots anglophones à tord et à travers...

joseph said...

Réécoutez Charlebois! Surtout son Lindbergh!