Thursday, September 15, 2016


For The Love of Bali, Howard Roffman
For The Love of Bali, Howard Roffman (more here)


For The Love of Bali, Howard Roffman

11 comments:

JiEL said...

De beaux petits mâles tout droit du troupeau de Bel Ami.

On les aime tant ces tits mecs nus et qui ont du plaisir à se donner du plaisir.

Un rêve du paradis terrestre (sans femme)....

another country said...

Il ne peut pas y avoir de femmes au paradis terrestre, sinon ce ne serait pas le paradis mais l'enfer.

another country said...

Last -- but not least, je boycotte Bali et toute l'Indonésie, et je refuse d'y mettre les pieds. J'invite tous les lecteurs à en faire autant. Explications sur simple demande.

joseph said...

de Bali au pieu, il y a qu'à pas acheter!

another country said...

Je n'invite pas au boycott des ouvrages de Roffman

JiEL said...

Faut pas être «bali-stique» et tirer dans toutes les directions.
Risquer de blesser ces jolis tits minous.

joseph said...

oooh rage , oooh désespoir, ooooh vieillesse ennemie, j'ai loupé mon effet!
bas lit, haut pieu, en enlevant h t, cela donne au pieu !
d'accord tordu , je sors !

another country said...

Oui, mais alors là, Joseph, vous nous faites des sommets sans oxygène et sans piolet ! Bali au pieu !... Carrément une définition de mots croisés !

JiEL said...

Messieurs que de «bali-vernes» sur ces beaux, «gorgeux» (gorgeous) et appétissants corps en chaleur.

On peut dire que Roffman est bien loin d'être un «rough man» et je peux bien m'imaginer qu'il doit en avoir tiré plusieurs avantages marginaux.

another country said...

Je vais changer le nom de ce blog et l'intituler tout simplement Almanach Vermot.

JiEL said...

J'irais pour «All man as Vermouth».

Dommage, Sapporo ne va pas bien dans le calambour.