Wednesday, November 09, 2016



The United States has just unleashed a nightmare on itself
and the rest of the world. We're in for a very ugly four years.


Après cette nuit surréaliste passée devant CBS, je finis de me bourrer la gueule et je vais me coucher.
L'Amérique rurale des rednecks, des deplorables, des armes à feu, des églises, de la Bible, de l'obésité, du bingo, du racisme, de l'homophobie, de la xénophobie, du KKK, de la NRA, de Fox News, du nationalisme délirant et des milices armées vient d'élire son Duce.
Dans le Nebraska, ils ont profité du scrutin pour rétablir la peine de mort, abolie l'an dernier par les sénateurs. 

another country, 9 novembre 2016, 8h51





Ce matin, mon petit drapeau américain intérieur est en berne.




3 comments:

JiEL said...

Je suis resté devant ma télé jusqu'à 1h00 am, ici à Montréal et je me suis couché médusé et très déçu de cette élection d'un tel «ignare» et «imbécile» au plus haut poste de commande de la puissante nation américaine.

Le monde ne sera plus pareil en janvier prochain.

Déjà les réactions sont nombreuses dans toutes les sphères mondiales.

Une élection très serrée qui opposa les américains de raison à la plèbe des gens du bas peuple moins éduqué.

Le peuple a parlé: la démocratie vient de montrer ses limites quand on donne le droit de vote à TOUS. On a qu'à penser à leur sacro saint droit du port d'arme pour constater les drames qu'il apporte quand ces armes destructives sont dans les mains d'imbéciles.

Ici, c'est comparable. Une élection de protestation du peuple.

God Bless America: ils en auront besoin pour les 4 prochaines années.

yves said...

par contre, j'ai la gueule de bois sans avoir rien bu !
ce jour est à marquer d'une pierre très noire.
nous venons de basculer dans un enfer. de triste mémoire, un certain adolf avait été élu pareillement. pourvu que la raison internationale s'impose pour éviter à cette planète de revivre un tel cauchemar. c'est une diabolique régression : tant d'efforts jetés par dessus bord par la faute de politiciens "professionnels" et autres journaleux inconscients.
d'accord avec JiEL à propos du droit de vote à TOUS !
mon défunt père, lorsqu'il avait face à lui un abruti qui ne voulait rien comprendre, concluait le débat par un : "putain d'merde, et ça vote !"
il avait tout dit !

another country said...

Gueule de bois, groggy, dévasté. Le pire est encore à venir.

N'oublions pas que Trump va nommer le successeur d'Antonin Scalia, de sinistre mémoire, à la Cour suprême, et là, on a vraiment du souci à se faire...

Quant au reste, et notamment en politique extérieure, rien n'est à exclure, le pire est à redouter. J'ai entendu le discours d'Hillary Clinton cet après-midi et c'était un bien triste moment, moment que je ne pensais pas vivre hier soir en entamant une soirée que je pensais riche en promesses et en évènements heureux.