7 comments:

chrisbard said...

Slurp les deux sur la première photo ! Faire un plan à trois avec ces deux là poserait un grand dilemme, comment faire pour s'occuper de chacun sans délaisser l'autre ?

JiEL said...

Photo 2.- Ho mon «Julien» sois attentif à ton Roméo qui viendra te chanter fleurette et plus...

joseph said...

Quand un beau désordre est un effet de l'art....

chrisbard said...

A Jiel, Chanter fleurette c'est du Canadien ? Parce que nous en France, on dit conter fleurette (conter en vieux Français, signifiait alors parler) ?

JiEL said...

@chrisbard,

En «québécois», car la langue «canadienne» n'existe pas, on dit aussi conter fleurette, mais je trouvais plus joli de «chanter fleurette» comme un sérénade de Roméo à Juliette.

D'ailleurs, au Canada, on a deux langues officielles: l'anglais et le français.
Le français est parlé principalement au Québec mais aussi au Nouveau Brunswick par les Acadiens descendants des français comme nous.
Il y a aussi des franco-ontariens vivant en Ontario et une partie des habitants du Manitoba qui sont francophones principalement habitant les villes de St-Boniface et Winnipeg.

Alors la «langue canadienne» n'existe pas vraiment.
LOL!

chrisbard said...

Merci, oui, mais on peut quand même dire, que le Français parlé au Canada et le Français parlé en France sont devenus assez lointain l'un de l'autre. Dans le film "j'ai tué ma mère" de Xavier Dorlan, le réalisateur à fait un sous-titrage, car, on ne comprend strictement rien aux dialogues à 80 % ! Dans mon village natal d'adoption, où je vais bientôt migrer, un des me voisins avait pendant un moment une Copine Québécoise, je n'ai jamais rien compris à ce qu'elle parlait ! C'est pour ça que linguistiquement parlant, on peut dire la langue Canadienne, c'est du Français certes, mais tellement éloigné de nous en France. Encore quelques décennies et nos deux langues n'auront plus rien à voir, ou plutôt entendre...

JiEL said...

@chrisbard.

IL N'Y A PAS DE LANGUE CANADIENNE.

Que vous ne nous compreniez pas ne nous surprend plus car ici, on a parle un français qui a un peu évolué mais qui demeure pour le «bas peuple» un français parlé par les premiers colons du régime français donc datant de Louis XIV.
On nomme ce français archaïque «joual» ici.
Il y a un français d'Acadie qui se nomme le «shiak» et un autre de l'Acadie du nord le «brayon».. Ces langues sont encore plus près de la langue d'origine du XVIIième siècle.

Cependant, depuis 20ans plus ou moins, nous parlons un «français international» qui s'approche de votre français en évitant vos anglicisme «snobs» que vous utilisés.

Vous aussi en France avez des dialectes qui varient selon les régions.
Exemple le parlé de Marseilles comparé à celui de la Bretagne et de Paris nous font sourire et nous amène à «traduire» leurs divers sens.

Nous on fait l'effort de comprendre vos films en «français» farcis de vos expressions particulières qui vous sont propres.

Le fait qu'on est un genre de village gaulois au nord d'un continent anglophone nous fait devenir plus pointu quant à la préservation de notre «français».