Sunday, April 16, 2017


showing your true colors
















5 comments:

JiEL said...

OUFF!
Le beau petit trio de poussins de Pâques à se sucrer le bec à volonté.

chrisbard said...

Ah, comme écrivait Beethoven, la jeunesse est comme la forêt, elle brille de mille feux, mais toujours, toujours, court sous son feuillage un profond murmure.
C'est beau la culture quand même, non ?

JiEL said...

@Chrisbard,

Comme l'a dit, je ne sais plus qui: "La jeunesse est une maladie dont on guérit fort rapidement..."

joseph said...

Pour réunir les deux postages de beaux modèles , chacun plus craquant que l'autre ,
".. noir , blanc, couleurs,
vous n'êtes que leurre ,
seule reste la mort
seul reste l'amor
et encore.....!"

chrisbard said...

On peut ajouter aussi, tout plaisir que la main n'atteint pas est un leurre !