Sunday, July 02, 2017




Cette âme qui se lamente
En cette plainte dormante,
C'est la nôtre, n'est-ce pas ?
La mienne, dis, et la tienne ?

- Paul Verlaine, Romances sans paroles

2 comments:

JiEL said...

Que de belle tendresse....

Un baiser aussi beau que celui de Doineau.

Esta Noche said...

(Nous fûmes deux, je le maintiens)

- Stéphane Mallarmé (1842-1898)