Saturday, August 05, 2017


Et ne nous délivrez pas du mâle !































3 comments:

JiEL said...

AAAAAAAAAA-MEN !

Aucun «mâle»entendu sur cette affirmation.

On se sent si «mâle» quand on y pense mais un «mâle» qui nous ferait grand bien.

joseph said...

j'hésite entre quelques sous titres (pas fifres, non) entre le boxing day, le jour où on compte les oiseaux qui nichent dans nos jardins (et sur ce postages , ils sont nombreux que je voudrais entendre pépier) , et le jour où nous commençons à dépenser plus que la planète pourrait nous offrir ... alors plutôt que serrer les ceintures si on mangeait pour vivre avec ces beautés plutôt que de vivre pour manger pour marcher dans les pas de Molière, la varice en moins!

Esta Noche said...

La varice en moins ! Merci pour cet éclat de rire matinal, Joseph ! Il fallait la trouver...