Sunday, August 20, 2017


Flower power by Pantelis for Coitus Magazine







3 comments:

JiEL said...

OMG!

Une fleur qui nous émoustille bien l'étamine.

Et ces «soupirs de bébé» qui effleure cette beauté qui végète tout pétales ouverts... J'irais bien renifler ces creux corolaires.

Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leurs coupes la queue,
quand tu m'aimes, j'ai peur un peu.......

Esta Noche said...

En général, je ne suis pas fan de ces mises en scène florales et pseudo-artistiques (toutes un peu kitsch et si peu masculines), mais là, je craque sur ce bogoss et ses armpits incroyablement érotiques AF !!!!

joseph said...

Il est un peu "non vintage" ce représentant actualisé du flower power; car si je l'associais à une ville américaine et à ses hippies, pour moi l'icône a encore et toujours les traits d'une aventurière française au charmant accent anglais, qui chemina sur "Les Chemins de Kathmandou" et qu'un jeune premier français -Renaud Verley , craquant lui aussi- tenta d'arracher des griffes de la drogue et de son fournisseur diabolique!