Thursday, December 14, 2017




De vos grands yeux où rit et pleure un rêve doux.

- Paul Verlaine, Poèmes saturniens

2 comments:

joseph said...

pauvre Verlaine qui avait tant de plomb dans la cervelle, qu'il voulut en léguer quelques morceaux à son copain Rimbaud....

Esta Noche said...

Saturnisme, quand tu nous tiens... :)