Thursday, July 12, 2018


Naked twink

...si une joie inutile
Un jour comme une étoile ou une comète
Apparaît et ensuite, au lieu de revenir sur les rivages

Nus de l'inconnu, se fixe
Dans la vie (qui de toute façon se délite)
Il ne reste que la terreur de son éclipse.

6 comments:

JiEL said...

Gorgeous «moons» that should never be eclipsed….

Naked is the best way to be.

Esta Noche said...

La terreur de l'éclipse...

Esta Noche said...

"Quand la vie tient à un fil, le prix du fil !"

JiEL said...

De fil en aiguille, celui-ci me ferait faufifiler des mètres de tissus de mensonges….

Je me rendrais au coton de tant de plaisirs en soie. Jute, je juterais bien sur ces monts de laine douce de mohair.
Lin et l'autre dans de beaux draps de bambou imbibés de ces liquides venant de nos cocons respectifs….

J'ai maintenant l'aiguille un peu émoussée mais encore bien agile.

Je divague comme une jeune médinette en face de tissus affriolants.

joseph said...

L'éclipse de lune se profile à l'horizon juilletiste : seriez vous devin ou comme moi, astronome- mateur comme il se doit-?

JiEL said...

Joseph,

Je suis astronome amateur mais bien plus mordu d'astr-anatomie quand on peut admirer autant de belle lunes en duos monter sur les horizon d'un lit, d'une plage ou d'un canapé etc.

Petit secret d'alcove ici: depuis le mois de mai, j'ai un amant dont je peux admirer et toucher des astres de la nuit forts alléchantes et fermes…