Friday, April 16, 2021

 











6 comments:

joseph said...

Le premier me donne envie de découvrir le pot aux roses , le second porte bien l'échancré mais sans plus , le troisième serait un peu narcissique, non? , le quatrième une invitation à lui taquiner l'alevin pour que se tende la perche , et le cinquième râle un peu d'avoir mouillé sa chemise mas l'effet a beaucoup de charme surtout si on consent à partager la douche , économie d'eau oblige (je suis un gros hypocrite, là non?)

Pippo said...

Petit slip rose, à lécher comme un coulis de framboises... Miam!

JiEL said...

@Joseph,
Je suis bien d'accord avec vous sur toute la ligne.

Personnellement, le quatrième me titille beaucoup car il semble nous inviter à le rejoindre dans se lit grand ouvert aux ébats intimes. Comme vous le dites si bien, on a le goût de prendre cette perche, comme un témoin de course à relai, et le saisir à pleine main et bouche et... et....

Comme on dit dans la langue de Shakespear: sky is the limit.

Esta Noche said...

Je pars avec le pénultième. J'adore ces mecs très "mecs"...

JiEL said...

Bon, bon, je suis triste de mon ignorance mais le mot «pénultième» m'est fort iconnu.
Éclairez ma pauvre lanterne cher ami.

Esta Noche said...

Définition de l'un des mes anciens employeurs : Qui est immédiatement avant le dernier. Avant-dernier, avant-dernière, avant-derniers, avant-dernières. Du bas latin paenultimus.