Monday, September 27, 2021

 

NON à l'islamisation
de la France et de l'Europe !


La justice islamo-gauchiste ("Mur des Cons")
a encore frappé.



France : Relaxe de l'imam de Toulouse poursuivi
pour avoir appelé dans un prêche à tuer des juifs

Le parquet de Toulouse a fait appel de la relaxe de l'imam de la mosquée du quartier Empalot jugé à Toulouse, le 14 septembre 2021, pour "incitation à la haine raciale". 

Dans un prêche en arabe diffusé sur les réseaux sociaux, il appelait les musulmans à tuer les juifs.

Ce 21 septembre 2021, le Parquet de Toulouse a décidé de faire appel de la décision du tribunal correctionnel de relaxer Mohamed Tataïat l'Imam de la mosquée d'Empalot.

Le 14 septembre 2021, la justice avait considéré dans son délibéré que "l'infraction n'(était) pas caractérisée".

Selon le texte traduit lors de l'enquête, l'imam, 58 ans, avait cité dans un prêche en arabe du 15 décembre 2017 un hadith proclamant : "Le jour du jugement ne parviendra que quand les Musulmans combattront les Juifs, le Juif se cachera derrière l'arbre et la pierre, et l'arbre et la pierre diront : Oh Musulman, oh serviteur de Dieu, il y a un Juif derrière moi, viens et tue-le, sauf Algharqada, qui est l'un des arbres des Juifs".

Cette décision du tribunal correctionnel de Toulouse avait beaucoup ému les parties civiles, la qualifiant de "totalement incompréhensible".

Le Parquet réclamait six mois d'emprisonnement avec sursis 

En 2018, le parquet de Toulouse avait ouvert une enquête préliminaire après avoir reçu un signalement visant une vidéo dans laquelle on pouvait voir ce prêche.

"Nous sommes à Toulouse qui a connu un attentat où des enfants ont été tués", avait indiqué en juin dans son réquisitoire la représentante du Parquet, Mme Alix-Marie Cabot-Chaumeton, en référence aux élèves de l'école juive Ozar Hatorah tués par Mohamed Merah * en 2012, avant de réclamer six mois d'emprisonnement avec sursis à l'encontre de l'imam.

La vice-procureure avait estimé que "l'intention de la provocation à la haine apparai(ssait) caractérisée", soulignant que M. Tataïat, "une autorité morale" pour sa communauté, aurait dû accompagner ses propos d'éléments de contexte et d'explication.

L'imam a été détaché en France par le ministère algérien des Affaires religieuses qui le rémunère. D'abord à la Grande Mosquée de Paris de 1985 à 1986, puis à Toulouse en 1987.

Source: Fance3-Régions, Staff, September 21, 2021


* Mohamed Merah est un terroriste islamiste franco-algérien ayant perpétré les tueries de mars 2012 à Toulouse et Montauban.

En trois expéditions, il assassine sept personnes dont trois enfants juifs et fait six blessés. Ses déplacements à bord d'un scooter volé lui valent le surnom de « tueur au scooter ». Il est finalement abattu par le RAID le 22 mars 2012, au terme d'une tentative d'interpellation qui a duré 32 heures. 

Le 19 mars 2012 vers 8 h, Mohamed Merah gare un scooter devant le collège-lycée juif Otzar Hatorah situé dans un quartier résidentiel de Toulouse. Armé d'un 11,43 et d'un pistolet mitrailleur de type mini-Uzi, il ouvre le feu sur un groupe de personnes rassemblées devant l'établissement. 

Il tue un enseignant et ses deux enfants. 

La première arme s'enrayant, le terroriste sort la seconde, pénètre dans la cour, met à terre la fille du directeur âgée de huit ans, et lui tire dans la tempe à bout portant

L'homme s'enfuit en scooter après avoir atteint de deux balles un adolescent qui se réfugiait dans sa chambre. L'après-midi, il joue au football avec les enfants d'une « relation » aux Izards  et finit la soirée dans une boîte de nuit toulousaine, le Bahia.(Wikipédia)


DEHORS !

2 comments:

Anonymous said...

Merci, c'est rassurant de voire que tous les gays ne sont pas béats devant ce qui se passe.

Esta Noche said...

L'intersectionnalité des luttes (LOL !) et la woke culture importées des US fonctionnent comme un acide lent qui ronge tout sur son passage.